Coup de gueule : qu'est devenue notre Algérie ?

Article publié le : 23/09/2018 à 15:00 dans Humeur

LE RETOUR DE VOTRE REVOLUTIONNAIRE PREFEREE A SONNE !

(Nan je déconne, mais bon je sais que je vous ai manqué...)

J'espère que vous allez tous très bien, et que la rentrée s'est bien passé de votre côté.

Je reviens vers vous aujourd'hui pour un article "coup de gueule" dans cette catégorie Humeur, concernant mon pays d'origine, l'Algérie. Je suis et serai toujours très fière de mon pays d'origine. De sa culture, son histoire, de ses paysages... En revanche, ce dont je suis moins fière à l'heure actuelle, c'est de voir combien ce pays qui pourtant a tout les atouts possibles, se laisse aller à la dérive. Et je m'en vais vous dire comment.

5ba7694c6c9f2487080910.jpg

L'ALGERIE ET LES MIGRANTS

Durant cet été, l'Algérie a été au coeur de plusieurs petits buzz sur les réseaux sociaux. L'un d'entre eux à été la révélation (tardive) du traitement infligés aux migrants subsahariens par l'Algéire. En effet, près de 10 000 à 15 000 personnes ont étés expulsées vers le Niger, lachés dans le désert sans vivres, sans peut être n'avoir jamais pu arrivé jusqu'au Niger. Des femmes, des enfants... Tous, condamnés à marcher jusqu'à destination dans le désert le plus grand du monde. Quelle politique plus iréel pour un pays qui se considère moderne, démocratique, populaire ? Sans compter le traitements infligés à ceux qui restent en Algérie, et qui se retrouvent battus, insultés, voir parfois pire. Une politique infligé au plus faible qui n'a sûrement pas sa place dans un pays qui se déclare être du côté de l'opprimé pour la plupart du temps. 

L'ALGERIE ET LA SANTE

Les hôpitaux algériens sont dans une situation des plus critiques. Ils manquent autant de moyens que de personnels. On est cappables de construire l'une des plus grandes mosquées du monde (comme si l'Algérie n'avait pas déjà des mosquées à chaque coin de rue), dont le coût a déjà dépassé les 2 milliards d'euros, mais on n'est pas cappable de débloquer un budget pour des lits, du matériel, des services (ophtalmologie, gynécologie, etc...) ? Les médecins résidents sont toujours en grêve, et ça ne concerne que les médecins qui ont le courage de rester et de travailler dans ces conditions. Car pour d'autres, ils ont préféré l'exil. L'Algérie est le premier pays fournisseur de médecins en France avec plus de 9365 algériens qui ont préféré venir exercer ici, tellement les conditions là bas sont éxecrables.

L'ALGERIE ET LE LOGEMENT

La crise du logement algérienne est la première cause des émeutes dans le pays. Il n'y a aucune réglementation d'attribution. Certains propriétaires peuvent avoir 3 appartements non habités, quand d'autres vivent encore dans la rue puisqu'on leur dit qu'aucun logement n'est libre. Q'uil fait bon de vivre dans un état où la corruption est la plus grande religion avant l'Islam ! Des millions sont consacrés au logement en Algérie, pourtant le peuple vit dans des bidonvilles, ou bien quand il a la chance d'avoir des semblants de murs, dans des logements insalubres. Les spécialistes dans ce domaine vous diront clairement qu'il y a un manque d'organisation et de bonne volonté totale du gouvernement algérien.

L'ALGERIE ET LES FEMMES

Violences conjugales et/ou familliales, rabaissement par la société, harcèlement de rue, abandons pour un oui ou pour un non... Voilà ce qu'est le quotidien d'une femme algérienne. La population, depuis la décennie noire du terrorisme en 1990, se sert des moeurs religieux pour la rabaisser, pour lui enlever ses droits, sans même que la religion justifie tout ça. Les femmes atteintes de cancer sont abandonnées par leurs familles, leurs époux... La femme en Algérie est un tabou, par manque d'éducation. Les femmes ont malheureusement honte d'être ce qu'elles sont puisque la société leur renvoient cette idée.

bejaia rue algérie

Après ces 4 axes que j'ai choisi de vous exposer, sans pour autant rentrer dans les détails, comment être fière ? Est ce pour ce résultat que nos révolutionnaire ont voulu arracher l'Indépendance ? Où est notre fierté ? Où sont toutes les cicatrices qu'ont laisser la France, puis le terrorisme ? Où sont les rêves d'un pays qui serait le phare de l'Afrique, qui serait un exemple pour tous les autres peuples opprimés ? Pouvons nous nous permettre de dire que nous sommes un exemple ? Les révolutionnaire doivent tous de retourner dans leurs tombes.

L'Algérie est un pays riche, qui s'il ne s'armait pas de bêtise à mettre son argent dans les poches de ceux qui la ruinent, offrirait une vie décente à son peuple. Son peuple pour qui elle a écrit dans sa Constitution "Par le peuple et pour le peuple", mais aujourd'hui cette devise est vide de sens.

L'Algérie est belle, ses paysages coupent le souffle, son Histoire nous fascinent toujours autant, mais la mentalité de son gouvernement, la mentalité de son peuple qui ne daigne jamais s'ouvrir à l'autre, qui ferme les portes de l'éducation, les portes de l'ouverture d'esprit, ne facilitte en rien la situation de l'Algérie.

J'aime l'Algérie, mais m'attriste de son sort. Et je pense que je ne devrais pas être la seule. Je fonde mes espoirs en notre génération, peut être plus ouverte, plus envieuse de changement, bien qu'avant de pouvoir constater un changement de mentalité en Algérie, il faudra attendre encore longtemps.

enfants  en Algérie

Inscris-toi pour ajouter un commentaire !

Partager


Tweet